L’éco d’une opportunité

J’ai une question pour toi ! Est-ce que tu te rappelles la dernière fois que tu as saisie une opportunité ? Est-ce que tu te rappelles la dernière fois que tu as pris la décision de changer ta vie et d’accomplir quelque chose d’important pour toi ?

Je me les suis posées durant la période de confinement. Je me suis retrouvé au chômage partiel suite à une fin de mission chez un client. Ce moment d’inactivité a été particulièrement dur pour moi. À un instant, je me donne à fond pour mon client et le lendemain, il m’annonce que ma mission est terminée. Je me retrouve chez moi, enfermé, sans aucun but…

L’introspection

Le temps passe et je me surprends à réfléchir à ma situation, à analyser ma vie sous tous les angles. Ma vie professionnelle, ma vie de famille, mes hobbies, mes amis et bien plus encore. À chaque fois que je prenais le temps d’y réfléchir, une question me revenait sans cesse : “Est-ce que ma situation est satisfaisante à mes yeux ?”.

Ce processus de remise en question de mon quotidien et finalement de ma vie, m’a demandé beaucoup de temps de réflexion. La réponse n’est pas sortie dès le premier jour. Cela m’a demandé de réapprendre à profiter de l’instant présent, de me mettre à nue avec moi-même. De comprendre ce qui est important à mes yeux.

La métaphore du résultat de cette réflexion peut se résumer à une claque que l’on prend en pleine face.

La révélation

Ce moment de pleine conscience m’a permis de découvrir que j’avais une épine dans le pied. Un corps étranger s’enfonçait doucement en moi sans que je le remarque. Les signes étaient visibles, je vivais dans l’illusion la plus totale que cette situation me convenait. Je me donnais corps et âme pour un manager qui ne respectait ni mon travail ni mes convictions et encore moins ma personne. Je cherchais la reconnaissance d’une entreprise qui a perdu sa splendeur et ses valeurs vers le chemin de la gloire. Je ne me reconnaissais plus dans cet écosystème.

Mes yeux voyaient dans le miroir une marionnette avec laquelle on aimait jouer. Je pouvais un jour être un Chef de Projet déguisé en Scrum Master, et un autre jour un Data Analyst déguisé en Développeur. Je n’avais plus d’identité, j’étais devenu un Caméléon pouvant s’adapter à toutes les situations, à tous les contextes. La pièce d’un puzzle qui peut s’imbriquer à tous les autres puzzles.

Cette situation atypique m’a offert la chance de me réveiller et de me redécouvrir. Je me suis rappelé de ma vraie motivation, de ce qui m’anime et me donne la volonté d’avancer. Ce petit quelque chose qui me fait avancer est l’humain. Au début, j’ai voulu m’initier à l’Agilité pour travailler avec l’homme et non plus pour façonner des solutions techniques.

Je souhaite faire grandir l’homme pour qu’à son tour il fasse grandir son monde.

J’ai décidé de me recentrer et de me consacrer à 100% sur l’Agilité.

L’opportunité

Le destin est un sacré farceur. Il arrive sans prévenir avec son lot de surpris. Je pense qu’il y a deux manières de recevoir ses cadeaux. La première est de se résoudre à les subir ou à les ignorer. La deuxième est de décider de prendre le temps de les apprivoiser et de choisir de créer quelque chose de génialissime, une opportunité.

A peine après avoir compris que je voulais créer du changement dans ma vie professionnelle. J’ai été contacté par une entreprise. Elle me proposait exactement ce dont j’avais besoin, devenir Agiliste à 100% pour me consacrer à l’Agilité. Bien que cette proposition répondait à mon envie de changement. La décision a été dure à prendre. La première barrière à franchir a été la crise sanitaire que nous affrontons. La deuxième a été d’affronter mon sentiment d’imposteur pour ce poste. La troisième a été de me battre contre mon formatage dû à mon éducation de ne pas me mettre en danger. C’est la notion de “Droit à l’erreur” que prône l’Agilité qui m’a donné l’élan nécessaire pour sauter dans le wagon de cette nouvelle aventure.

J’ai pris la décision de démissionner en plein dans la crise sanitaire du COVID-19 et j’ai saisi cette opportunité s’offrant à moi.

Le résultat de mon choix

Cela fait quelques mois que j’ai commencé à vivre cette nouvelle aventure. Je suis Agiliste dans une équipe oufissime ! Je suis stimulé tous les jours par de nouvelles connaissances et de nouveaux défis ! Je m’éclate à faire mon travail, à partager les valeurs de l’agilité ! Et le plus important, je me sens vivant !

Et toi dans tout ça

S’il y a une chose à retenir de cet article. C’est que tu dois profiter de l’instant présent, que tu dois t’accorder le droit à l’erreur pour saisir les opportunités qui sont importantes à tes yeux. Il faut que tu vives ta vie et non que tu la subisses !

C’est ça le Lifestyle Agile !

Comment suivre le blog ?

Abonne-toi sur le compte Twitter pour recevoir des informations sur les publications de Agile ‘n’ Happy. Tu peux également mettre le lien Agile ‘n’ Happy directement dans tes favoris.

À propos de l'auteur

Samuel

Agiliste

J'ai découvert le monde de l'agilité depuis maintenant quelques années grâce à mon travail. Depuis ce moment, je n'ai cessé de m'intéresser à ce Mindset que j'applique aussi bien dans mon quotidien professionnel que personnel.

Voir tous les articles